SENEGAL _ RUFISQUE

SENEGAL
Rufisque

Pays : Sénégal

Commune : Rufisque

Association partenaire : Flam Africa

Nombre de bénéficiaires : 5000

Date d’installation prévue : 2022

Contexte

Le Sénégal, état francophone d’Afrique de l’Ouest, figure parmi les meilleurs élèves en matière d’accès à l’eau potable avec un taux national de 75%. Les progrès accomplis dans le pays depuis quelques années sont donc considérables, mais près de quatre millions de Sénégalais n’ont toujours pas accès à une eau potable.

 

Localisation

Rufisque est une ville de l’extrême-ouest du Sénégal à 25 km à l’est de Dakar, segmentée en arrondissements : Rufisque Est, Ouest et Nord. La plupart des écoles (83%) est reliée au réseau d’eau potable. La situation n’en reste pas moins inquiétante car les coupures d’eau sont fréquentes par manque de débit souvent, par défaut de paiement sinon. Malgré la potabilité de l’eau distribuée de manière erratique et discontinue, les enfants continuent de contracter des maladies diarrhéiques.

 

Partenaire

Née en 2007, l’association Flam Africa a pour mission la promotion du sport et le développement des activités socio-culturelles à Rufisque notamment, grâce à son partenariat avec l’AAJDSR, l’association d’aide à la jeunesse et au développement du sport à Rufisque.

Présentation du projet

Le projet consiste à :

  • Installer 5 fontaines Safe Water Cube
Sénégal Rufisque _ SAFE WATER CUBE
Sénégal Rufisque _ SAFE WATER CUBE
Sénégal Rufisque _ SAFE WATER CUBE

Bénéficiaires :

Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs de l’action sont les enfants des écoles de Rufisque. L’installation des fontaines Safe Water Cube permettra aussi de générer de l’eau potable pour les familles des villages

 

Mise en place :

Dans les écoles, l’eau du robinet sera stockée dans des réservoirs de 3 000 litres avant d’être filtrée par la fontaine Safe Water Cube. Ces réservoirs stockeront les quantités d’eau nécessaires pour que les enfants puissent boire de l’eau potable et se laver les mains tous les jours de l’année.

Ces réserves permettront de tenir pendant les coupures d’eau qui surviennent en moyenne deux fois par semaine.

En cas de coupure d’eau dans les quartiers environnants, les fontaines pourront être réquisitionnées par la mairie. Le pôle mobile approvisionnera les habitants grâce à des camions-citernes, habituellement utilisés pour transporter de l’eau non potable. Ce système permettra de soulager la discrimination à l’accès de la ressource en eau en offrant de l’eau potable à ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter des bouteilles d’eau minérale.

 

Résultats attendus :

  • Amélioration de la santé due à la consommation d’eau potable ;
  • Réduction de l’absentéisme scolaire lié aux maladies causées par l’eau.

Coût du projet global : 30 000 €

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières actualités de notre fonds de dotation