Cameroun _ Commune de Djebem/Bandjoun

CAMEROUN
Commune de Djebem/Bandjoun

Pays : Cameroun

Commune de Djebem/Bandjoun

Population : 27 000 habitants

Nombre d’enfants de moins de 15 ans : 7 080

Date d’installation prévue : 2020

Contexte

Actuellement, les habitants de Bandjoun s’approvisionnent en eau grâce à des Sources d’eau se trouvant à proximité. Cette eau sert à boire, nettoyer le linge et se laver. L’eau n’est pas potable et est source de problèmes pour les habitants qui tombent souvent malades. Le dispensaire de Semto identifie que 70% des maladies des enfants et 38% des maladies des adultes proviennent de l’eau. Les enfants sont régulièrement atteints de maladies (diarrhées, vomissements, maladies de peau, problèmes ophtalmologiques, ascaridiose) qui les empêchent de poursuivre une scolarité en bonne santé.

Présentation du projet

Le projet consiste à :

  • Installer 12 fontaines Safe Water Cube dans 12 villages de Djebem/Bandjoun
  • Installer 10 cuves de récupération d’eau de pluie dans 10 villages de Djebem/Bandjoun

Les objectifs du projet :

1. Fournir de l’eau potable aux élèves des écoles, leurs familles et l’ensemble de la population à partir des eaux de surface présentes dans les villages.

2. Récupérer de l’eau de pluie dans les écoles pour créer des potagers et fournir des repas le midi aux enfants

3. Améliorer la santé

4. Réduire l’absentéisme scolaire lié aux maladies causées par l’eau

5. Limiter l’exode rural en offrant la possibilité aux populations de rester vivre dignement dans leurs villages

L’atteinte de ces objectifs nécessite l’implication réelle et durable des communautés locales autour de six idées :

1. Appui sur l’Association Echanges France Cameroun, implantée au Cameroun depuis de nombreuses années. Elle est donc légitime et reconnue par la population et connait très bien le contexte

2. Implication de la commune et des acteurs locaux. L’Association Agir Ensemble signe une convention de partenariat tripartite avec l’Association Echanges France Cameroun et la Mairie de Bandjoun. C’est donc une collaboration de longue durée qui fonctionne de manière pérenne.

3. La Mairie de Bandjoun participe au financement du projet à hauteur de 5% du coût total du projet. Ce montant correspond au dédouanement, transport entre le lieu d’arrivée et les différents sites, déplacement des bénévoles. La Mairie pilote le comité de gestion de l’eau. Ce dernier se compose de l’Association Echanges France Cameroun, des membres de la population, les responsables locaux des fontaines et des membres de la Mairie.

4. Implication des populations locales. L’ensemble de la population paie pour le service d’eau. Chaque enfant scolarisé donne droit à 20L d’eau potable par jour pour sa famille. L’ensemble des familles des enfants scolarisés paie 0,5€ par famille et par mois.
Les établissements ouvrent leurs portes 3 fois par semaine pendant 3 heures aux populations avoisinantes. Ces dernières viennent avec un bidon de 20L vide et récupèrent un bidon d’eau potable contre 5 centimes d’euros.
Cela permet de garantir le paiement des interventions de maintenance et de participer à l’achat de fournitures scolaires pour les élèves.

5. Implication de deux à trois responsables par fontaine : au moins un homme et une femme. Ils font partie du comité de gestion de l’eau et sont formés à l’utilisation, l’entretien et la maintenance de la fontaine par l’Association Agir Ensemble. Ils sont chargés de transmettre hebdomadairement au responsable technique régional les informations des volumes produits et des fréquences de nettoyage enregistrées par le compteur de chaque fontaine.

6. Sensibilisation des populations locales et en particulier les enfants sur des questions d’hygiène et de santé – création d’un lien social en organisant des actions pédagogiques impliquant les établissements scolaires locaux et les établissements partenaires (écoles de la région Nantaise).

Coût du projet global : 95 133 € / an

Abonnez-vous à notre newsletter

Pour recevoir les dernières actualités de notre fonds de dotation